Wind Ship

Wind Ship

Site internet : www.wind-ship.fr

Acronyme: Wind Ship

Président: Florent VIOLAIN

Déléguée Générale : Lise DETRIMONT

Coordonnées:

19 rue de la Butte de Praud
44000 REZE

Téléphone : 06 07 78 59 10

Adresse mail: contact@wind-ship.fr

Description :

Contact : Lise Detrimont

Président : Florent Violain

Adresse mail :

lise.detrimont@wind-ship.fr

L’association Wind Ship est née en 2019 sous l’impulsion d’acteurs maritimes qui se mobilisent pour concrétiser des projets de navigation de travail (transport maritime, croisière, pêche) propulsée par le vent. C’est une association professionnelle qui a pour finalité d’appuyer la structuration d’une véritable filière Vent compétitive, permettant de développer une navigation performante et de moindre impact.

Elle promeut le savoir-faire de la filière, dialogue avec les institutions publiques et privées et la société civile, diffuse les connaissances et développe des projets collectifs.

L’association Wind Ship fait partie du réseau international mobilisé par l’International Windship Association (IWSA, http://wind-ship.fr) qui promeut depuis 2014 cette solution qui exploite une énergie renouvelable, véritable alternative aux carburants fossiles.

Face aux enjeux à relever : maîtriser les émissions de polluants atmosphériques tels que les oxydes de soufre, d’azote et les particules fines, réduire les émissions de GES, et diminuer le bruit sous-marin, la propulsion par le vent offre une solution immédiatement disponible et adaptée à de multiples contextes.
Différentes technologies existent et sont complémentaires entre elles et/ou avec d’autres solutions alternatives, permettant ainsi l’hybridation des navires pour répondre aux besoins spécifiques de chaque navigation. Les solutions de routage et d’automatisation disponibles aujourd’hui permettent une navigation performante et sûre.

Retrouvez l’interview de Lise Detrimont en cliquant ici

____________________________________________

15 avril 2021

14 avril 2021 :

A tous les porteurs de projets / Transport maritime propulsé par le vent

De nombreux projets liés au transport maritime propulsé par le vent émergent aujourd’hui.
Ils sont très divers dans leur objet, leurs échelles d’action et leurs principes.
Notre Association Wind Ship propose de commencer à les répertorier pour évaluer l’ampleur et les ambitions de ces projets, et leur impact.

Merci à tous les acteurs impliqués de nous aider à consolider cette vision globale en répondant à ce questionnaire >

N’hésitez pas à relayer largement !

Merci.
https://www.linkedin.com/posts/association-wind-ship_recensement-des-projets-li%C3%A9s-au-transport-activity-6787445369560154112-x_T0
https://forms.gle/TVTgfF9mzCszKo4z8

________________________________________________________

25 Mars 2021

Madame, Monsieur,Veuillez trouver ci-joint notre appel aux décideurs et à l’ensemble de la communauté du transport maritime :“Répondre à l’urgence climatique nécessite d’évaluer et d’utiliser le potentiel de toutes les solutions énergétiques qui permettent de réduire rapidement et massivement les émissions de gaz à effet de serre au cours de la prochaine décennie. A cet effet, nous demandons que les solutions disponibles et éprouvées de propulsion des navires par le vent résident au cœur des réflexions sur la décarbonation.”
Nous avons eu l’occasion d’échanger avec vous au sujet de la propulsion des navires par le vent, une solution majeure pour permettre un transport maritime et une navigation de travail de moindre impact, et ce, dès aujourd’hui.Notre réseau international, l’International Windship Association a lancé la Décennie de la propulsion par le vent (Decade of the Wind Propulsion). Cette campagne est destinée à accélérer l’adoption des méthodes de propulsion plus propres associant la propulsion par le vent, les carburants alternatifs et des mesures d’efficacité énergétique.
L’objectif est de parvenir à une décarbonation rapide de la flotte maritime mondiale au cours de cette décennie en combinant 3 éléments-clés :

  1. Démontrer : grâce aux projets de rétrofit des navires existants et de construction de nouveaux bâtiments, le nombre de navires en mer propulsés par le vent doublera chaque année, avec plus de 40 grandes unités en service d’ici 2023 et jusqu’à 10 700 navires d’ici 2030
  2. Optimiser : la recherche et le développement visant à améliorer l’optimisation des systèmes véliques existants se poursuit à un rythme soutenu parallèlement au travail sur de nouveaux concepts
  3. Faciliter : l’adoption d’une approche qui combine propulsion par le vent, optimisation opérationnelle et optimisation des navires permet une réduction significative des quantités de nouveaux carburants alternatifs nécessaires, facilitant ainsi un déploiement plus rapide, plus étendu et finalement moins coûteux de ces derniers.

Nous vous souhaitons une bonne lecture de cet appel et vous invitons à nous rejoindre dans la Decade of the Wind Propulsion.
Cordialement,
Florent ViolainPrésident de Wind Ship

________________________________________________________

Période faste, riche en annonces, pour les adhérents de Windship :

  • Zéphyr & Borée :   CANOPÉE, le cargo à propulsion vélique qui assurera le transport des éléments du nouveau lanceur Ariane 6 entre l’Europe et le centre spatial guyanais, a été officiellement mis sur cale le 4 février au chantier Partner Shipyard de Jasienicka, en Pologne. Ce projet résulte d’un appel d’offres lancé par ArianeGroup, qui a choisi fin 2019 la solution proposée par Jifmar Offshore Services et Zéphyr & Borée. Celles-ci ont créé pour l’occasion une société commune baptisée Alizés et basée à Lorient.

    https://www.meretmarine.com/fr/content/canopee
  • AIRSEAS : le Seawing à l’essai sur un roulier de Louis-Dreyfus Armateurs

Le Ville-de-Bordeaux, roulier de Louis-Dreyfus Armateurs utilisé pour des transports d’éléments d’avions entre les différents sites européens et nord-américains de l’avionneur européen Airbus, servira de support au mode de propulsion par un cerf-volant de traction développé par Airseas, filiale d’Airbus. Un prototype du système Seawing à échelle réduite avait déjà été testé sur un navire de Louis-Dreyfus Armateurs en 2018.

https://www.journalmarinemarchande.eu/en-images/photo/le-seawing-a-lessai-sur-un-roulier-de-louis-dreyfus-armateurs

Retrouvez, sur la vidéo jointe, le débat du 27 novembre 2020 intitulé “Transport de marchandises à la voile : enjeux et perspectives pour la résilience des territoires”.
https://youtu.be/dBfhaCqbv7s