Bienvenue à la Maison de la Mer Daniel Gilard

Bienvenue à la Maison de la Mer Daniel Gilard

Dimanche 18 Septembre 2022

A l’attention de toutes les associations :
Comme vous pouvez le constater, les pages de réservation pour le premier semestre 2023 sont maintenant affichées. Pour les alimenter, nous reprenons les réservations cycliques de l’année 2022. Ces réservations peuvent évoluer. Elles ont peut-être besoin d’être modifiées, voire même supprimées. Nous vous demandons donc de vérifier vos réservations respectives. Si des modifications sont à apporter, merci d’envoyer un mail à la Maison de la Mer. Ceci permettra de libérer des salles et ainsi d’accueillir d’autres réunions.
De même, nous vous rappelons que chaque association a sa propre page. Depuis l’année dernière, les informations contenues dans ces pages ont pu évoluer : changement de président, de secrétaire, d’adresse du site internet, d’adresse mail. Vous souhaitez peut-être changer la description de votre association. Pensez à vérifier la page internet de votre association. Si des modifications sont à apporter, merci d’envoyer un mail à la Maison de la Mer.

___________________________________________________

Samedi 17 et Dimanche 18 Septembre 2022

Samedi 17 et dimanche 18 Septembre, la Maison de la Mer sera ouverte par l’association
Méridienne pour les Journées du patrimoine & du matrimoine, de 11h à 18h. Nous y
exposerons nos re-créations d’instruments de navigation et d’astronomie. Nous
offrirons également des visites de l’ancien observatoire de la marine, au départ
de la Maison de la Mer à 14h, 15h, 16h et 17h.

Toutes les informations sont aussi sur notre site http://meridienne.org/

___________________________________________________

29 Mai 2022

Le nouveau site de Jean-Pierre ARCILE

www.arcile.fr

N’hésitez pas à parcourir régulièrement ce site pour suivre son évolution et vous tenir informé de mes activités.

JP Arcile

___________________________________________________

19 Mai 2022
Assemblée Générale à la Maison de la Mer

La Fédération Maritime a tenu son Assemblée Générale le jeudi 19 mai à la maison de la mer.
Le président sortant François Jouannet y a présenté son rapport moral.
Ce rapport précise les actions tenues au cours de l’année dans un contexte de crise sanitaire,
notamment :

  • le Prix de la maison de la Mer décerné au peintre officiel de la marine Jean Pierre Arcile
  • Les journées du patrimoine en septembre
  • Il précise aussi les nombreux travaux effectués sur et dans le bâtiment en bonne collaboration avec les services de la mairie
  • A l’issue de l’assemblée générale le conseil d’administration s’est réuni pour élire son nouveau bureau dont la composition est la suivante :

    Président : Benoît Gaschignard
    1er vice-président : Bernard Jacquet
    2ième vice-président : Christian Brisset
    Trésorier : Bertrand Morio
    Secrétaire : Danielle Vinet
    Secrétaire adjoint : Hugues Gros

Vous pouvez cliquer ici pour voir la composition de l’équipe

______________________________________________

30 avril 2022
Flotte de commerce sous pavillon français au 1er janvier 2022

La note statistique jointe dresse un tableau de l’état de la flotte immatriculée sous les différents registres français de flotte de commerce.
Le suivi de la flotte de transport remonte aux années 1950 et permet de mesurer les évolutions longues. Ce suivi est informatisé depuis 2000.
La continuité des données et la conservation des périmètres sont des conditions essentielles pour mettre en perspective et relativiser les variations de court terme ainsi que pour sensibiliser les lecteurs aux évolutions longues. La présente note indique, en ce sens, les évolutions afin de rappeler le mouvement d’érosion constaté depuis le début des années 1960 en nombre de navires et, depuis 1978, en tonnage avec une accélération notable au cours des années 1980.
L’ICS (International Chamber of Shipping) a distingué le pavillon français en 2021 sur les critères de qualité environnementale, de sécurité des navires et de niveau de droit social.
La France se situait au 1er janvier 2021 au 27ème2 rang des flottes mondiales par pavillon et au 22ème rang pour sa flotte contrôlée3. En Europe, elle se situait au 12ème rang par pavillon et au neuvième rang pour sa flotte contrôlée. Le tonnage français représente 0,4 % du tonnage mondial dont 60,6 % sont détenus par les cinq premiers pavillons (Panama, Liberia, Îles Marshall, Hong Kong et Singapour).
La flotte de commerce (transports et services maritimes) de plus de 100 UMS sous pavillon français compte 425 navires.
Elle se décompose en une flotte de transport qui compte 192 navires, et une flotte de services maritimes qui s’élève à 233 navires.


_________________________________

3 mars 2022

Armateurs de France : “Porter une ambition nouvelle pour le transport et les services maritimes français”
Parce qu’une flotte de commerce compétitive est indispensable à l’indépendance stratégique et au rayonnement économique de la France, Armateurs de France propose une ambition nouvelle pour le secteur du transport et des services maritimes.
En vue des élections présidentielles d’avril prochain et convaincue de la nécessité d’une vision stratégique de long terme pour ce secteur représentant de forts enjeux géostratégiques, l’organisation professionnelle présente un nouveau dispositif de mesures.

Cette ambition maritime, soutenue par l’ensemble des armateurs français, s’articule autour de quatre volets d’actions :

1- Promouvoir les emplois du transport et des services maritimes pour doter la filière française d’un pavillon compétitif et adapté
Cette filière repose notamment et avant tout sur des marins reconnus internationalement pour leurs compétences, mais dont les effectifs doivent être revus à la hausse. Cela ne pourra se faire que dans le cadre d’une concurrence équitable entre les pavillons et avec une solidarité affirmée des acteurs économiques, dans le but de favoriser la croissance de la filière maritime française

2- Hisser les ports français à un rang d’excellence internationale
La stratégie nationale portuaire doit avoir pour ambition de donner à la France une place de premier rang dans le commerce international comme point d’entrée ou hub de l’Europe, et de contribuer au développement industriel et économique du pays.

3- Renforcer le potentiel maritime des territoires d’outre-mer
L’espace maritime français, par sa superficie, occupe la deuxième place au niveau mondial et couvre l’ensemble des océans. Le potentiel maritime des outre-mer est donc conséquent mais doit être renforcé pour offrir des perspectives nouvelles de développement économique dans ces territoires.

4- Accompagner la transition écologique du transport et des services maritimes
La marine marchande doit engager des investissements considérables pour être à la hauteur des objectifs fixés par l’Organisation Maritime Internationale (- 40% des émissions de CO2 émanant des navires d’ici à 2030 par rapport à 2008 à la tonne transportée) et le Pacte Vert de l’Union européenne (- 55% d’ici à 2030 et neutralité carbone à l’horizon 2050). Le secteur présente un fort potentiel d’innovation et d’adaptation, il doit donc bénéficier d’un cadre réglementaire et de financement adaptés à ses spécificités.

« L’État doit s’engager dans la durée, au niveau national, européen et international, pour promouvoir le secteur du transport et des services maritimes, protéger ses compagnies et ses
équipages français face aux distorsions de concurrence, et soutenir le verdissement des flottes et des infrastructures. Il en va ainsi de la résilience des approvisionnements français, de la compétitivité, et de la souveraineté économique de la Nation. »

Jean-Emmanuel Sauvée,
Président d’Armateurs de France

_________________________________________________

27 février 2022

___________________________________________________________________

22 novembre 2021


Evitage à Trentemoult les isles
Pour les maritimes et les portuaires de la Basse-Loire, les évitages à Trentemoult représentent une manœuvre spécifique des navires d’importance qui remontent jusqu’à Nantes.
Pour les habitants et les promeneurs, ce spectacle demeure un instant particulièrement apprécié.
Trentemoult, pour les non-initiés, est un charmant petit village de Loire établi sur la commune de Rezé. Au cœur du port et face à la ville de Nantes, Trentemoult se situe à l’intersection de deux bras de Loire (Pirmil et La Madeleine).
Cette particularité donne au lieu un nom et une fonction : la rade de Trentemoult, zone d’évitage du port de Nantes.
Raconter l’histoire de ce lieu particulier où nombre de navires sont venus offrir un spectacle étonnant en zone urbaine.
C’est l’idée que nos trois photographes nous offrent aujourd’hui !

Evitage à Trentemoult les isles” – Ouvrage collaboratif de Edmond Guibert, Eric Perraud et Philippe Michel, aux éditions Victor Stanne
Livre relié cousu format 280 x 180 mm – 40 pages intérieures sur papier Artic Volume 170gr. (papier issu de forêts gérées durablement)
Réalisation et impression à Nantes.
Prix de vente librairie : 20 € TTC

_______________________________________________________

15 octobre 2021

Le 15 octobre dernier, le Prix de la Maison de la Mer 2021 a été remis à Monsieur Jean-Pierre ARCILE, par son parrain le Commandant Bernard Datcharry, capitaine au long cours, en présence de nombreuses personnes du monde maritime. Pour l’occasion, la Maison de la Mer s’est transformée en galerie de peintures, Jean-Pierre Arcile ayant exposé plusieurs de ses œuvres.

 Le lauréat et son parrain accueillis par Benoît Gaschignard, délégué départemental de la SNSM et vice-président de la Fédération Maritime

 Le Cdt Datcharry, Benoît Gaschignard et Jean-Pierre Arcile

___________________________________________________

23 juin 2021

Le patrimoine artistique de la Maison de la Mer s’est enrichi, grâce à Monsieur Yann Chauty, d’une peinture à l’huile de Henri Belbéoc’h, peintre de Concarneau, représentant deux matelots enverguant un foc sur le beaupré. L’artiste a placé, en arrière plan, de beaux trois-mâts-goélettes morutiers. 
Yann Chauty est membre de l’Institut Français de la Mer, directeur du CEPS-Survie à Lorient. Il est le fils de l’ancien sénateur-maire de Nantes qui avait, en son temps, offert à la Fédération Maritime la photographie noir et blanc du port exposée sur le mur nord du Club. Cette toile, lumineuse et au ton chaud, est exposée dans le hall.

______________________________________________

20 juin 2021

Très sincères félicitations de la Fédération Maritime à Charles MARION pour le prix de la photographie qui lui a été remis à l’occasion du 1er salon des Arts Contemporains de La Roche-sur-Yon.

“Durant trois jours, s’est tenu le 1er Salon des Arts Contemporains de la Roche-sur-Yon, où plus de 50 artistes peintres, photographes et sculpteurs ont exposé leurs œuvres dans le cadre enchanteur du Haras de Vendée.

Les 11, 12 et 13 juin, j’ai présenté à un public nombreux, une série de tirages d’art en grands formats ainsi que mes livres “Unis pour secourir” et “La Mer & ses Hommes”.

Du format 70x70cm à l’imposant 80x120cm en caisse américaine, cette exposition se voulait être mon retour auprès du grand public.

Très occupé sur le plan bénévole au sein de la Protection Civile de Loire-Atlantique, cela fait plus d’un an que mon activité photographique en mer s’est arrêtée, et c’est avec beaucoup de bonheur que j’ai pu échanger avec des visiteurs intéressés, ayant soif de réponses sur certaines réalisations.

Dimanche soir, j’ai eu l’heureuse surprise d’être récompensé pour mon travail avec le Prix de la photographie de ce 1er salon des arts contemporains.

Je remercie chaleureusement l’ensemble des organisateurs de l’association Arts Pluriels pour leur accueil, et toutes et tous pour les rencontres nombreuses et passionnantes réalisées lors de ces journées.”

________________________________________________

30 mai 2021

Pour diffuser ou renforcer la connaissance de la mer et du secteur maritime pour tous les élèves de la classe de troisième aux classes préparatoires et renforcer les partenariats entre l’Éducation nationale, la Marine nationale et les Affaires maritimes, un diplôme national d’initiation à la culture maritime et aux métiers de la mer, le brevet d’initiation à la mer (BIMer), a été créé en 2020 et ce vade-mecum vous le présente.

____________________________________

26 avril 2021
Zéphyr et Borée travaille sur un porte-conteneurs à voile. La propulsion par le vent va jouer un rôle important dans la décarbonation du transport maritime dans les années à venir.
Néanmoins, sur les porte-conteneurs, l’utilisation des voiles est complexe et semblait jusqu’ici compromise.

Après un gros travail mené en 2020, nous sommes fiers de pouvoir présenter le projet MELTEM, porte-conteneur de 185m pour 1830 EVP.
Equipé de 8 ailes rigides, ce bateau permet de réduire le bilan carbone de 80% sur un trajet transatlantique à une vitesse de 11 nœuds.Le château est à l’avant pour pallier les problèmes de visibilité sur l’avant causés par les voiles. Nous avons une double ligne d’arbre, le but étant d’avoir une propulsion mécanique permettant de s’adapter au mieux aux variations de puissance nécessaires en complément des voiles. Si le vent est favorable, le bateau peut n’avoir besoin que de 10% de puissance moteur pendant plusieurs jours, à l’inverse, si le vent est trop faible, il faut avoir la puissance mécanique nécessaire pour pouvoir tenir la vitesse nominale.

___________________________________________________________

26 Mars 2021 :

Reconnaître le potentiel du vent pour décarboner le transport maritime
Dans le cadre de la recherche d’un transport maritime plus propre, l’association WindShip International (IWSA) lance une campagne baptisée la Décennie de la propulsion par le vent (Decade of the Wind Propulsion) et adresse un appel, sous forme de lettre ouverte, à l’ensemble de la communauté du transport maritime.“Répondre à l’urgence climatique nécessite d’évaluer et d’utiliser le potentiel de toutes les solutions énergétiques qui permettent de réduire rapidement et massivement les émissions de gaz à effet de serre au cours de la prochaine décennie. A cet effet, nous demandons que les solutions disponibles et éprouvées de propulsion des navires par le vent résident au cœur des réflexions sur la décarbonation.”

Nous vous invitons, pour en savoir plus, à consulter la page de notre adhérent WindShip https://maisondelamer.fr/association12

___________________________________________________