06/10/2020 : Site – Conférence « Paul Verne, frère de Jules »

06/10/2020 : Site – Conférence « Paul Verne, frère de Jules »

Après plusieurs mois de mise en sommeil, pour les raisons que nous connaissons tous, le cycle des conférences organisées par le Comité Nantais de Documentation Historique de la Marine, à la « Maison de la Mer », a repris.

Mercredi 6 octobre 2020, à l’invitation du Commandant Henry de Wolbock, président du CNDHM, Alain Doaré nous a instruit d’un sujet qu’il maîtrise particulièrement bien pour avoir étudié les écrits de Paul Verne, suivi les travaux de construction du « Saint-Michel II », et réalisé les premières navigations hauturières de cette copie conforme du voilier de Jules Verne à bord duquel les deux frères ont tiré de nombreux bords ; leur navigation à bord du « Saint Michel III », vers la Mer du Nord et la Baltique, a fait l’objet d’un rapport de mer rédigé par Paul Verne, et publié sous la forme d’un bel ouvrage.

En présence de la marraine du « Saint-Michel II » – le baptême a eu lieu le 11 mai 2011 – et de deux descendants de la famille Verne, le conférencier a brillamment reconstitué la vie de Paul Verne, de sa naissance quai Jean Bart à Nantes, sa jeunesse avec son frère Jules sur les quais, à son enterrement au cimetière du Père Lachaise, sans oublier ses années embarquées soit au long cours (il était capitaine au long cours), soit au sein de la Marine impériale.

Il ressort de la présentation que Paul et Jules Verne ont été élevés dans une ambiance portuaire et maritime ; mais il apparaît clairement que Jules n’aurait pas connu une telle renommée si son frère Paul, le marin, ne lui avait fourni la matière « marine » dans laquelle baignent tous les romans de l’écrivain.

Cet exposé a été suivi de la projection du film réalisé à l’occasion du voyage du « Saint-Michel II » de Nantes à Kiel, à l’invitation de « verniens » allemands, du 14 mai au 12 juillet 2014.

S’il nous faut reconnaître la qualité de l’exposé, on ne peut nier que la présence au milieu des auditeurs habituels de huit étudiants de l’ENSM ait contribué au succès de cette soirée d’amitié et de culture « marine ». Merci au Grand Mât quittant, Manon, et au prenant, Julien, d’avoir pris l’initiative de nous rejoindre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *